• Accueil
  • «Communication» avec les défunts

«Communication» avec les êtres décédés (Médiumnité)

Comment cela se passe-t-il? 

Nous prenons un moment en silence et nous demandons d’être entouré de Lumière. Puis, je demande à mes guides d’inviter l’âme de votre être cher décédé à être présent. Il peut arriver qu’il ne veuille pas «communiquer», il faut respecter son choix. S’il accepte, nous pouvons commencer: 

Je place ma main sur votre avant-bras, et vous posez une question à la fois à votre être cher décédé. Ce dernier «communiquera» par des mouvements de "oui" et de "non" et je pourrai vous partager sa réponse. Les questions doivent être claires et brèves. Il arrive aussi que la réponse soit "oui" et "non", comme entre les deux; le cas échéant, je cherche à préciser la réponse avec d’autres sous-questions.

Je ne suis pas une voyante qui raconte de quoi sera fait votre avenir, ce n’est pas le but de mon travail.

Le seul but de me servir de ce don de médiumnité est d’établir une forme de «communication» entre personnes endeuillées et leurs êtres chers décédés, dans le but d'amener à la Lumière l'ombre qu'il y a, si il y a, et d’amener de la sérénité et de la paix entre les 2 âmes qui cherchent à « communiquer ».

Si le défunt ne veut pas « communiquer», je vérifie s’il y a un blocage entre vous qui en est la cause. S’il y a un blocage, je vous invite à en explorer le contenu (situations, émotions) provenant de vies antérieures. Quand ce processus est terminé, je vérifie à nouveau si le défunt veut « communiquer». Si oui, cela veut dire qu'on a amené à la Lumière l’ombre qu’il y avait entre vous. Nous pouvons continuer avec vos questions.

Alors, à ce moment j’utilise mes 3 outils en 1 séance: l’hypnose spirituelle de régression dans les vies antérieures, le ressourcement énergétique/travail sur votre aura et la « communication» avec le défunt.

Pour les personnes qui ont de la difficulté à être confortable avec l’approche de l’hypnose, je peux adapter le processus de façon à ce que vous restiez au niveau de votre conscient, assise devant moi, au lieu d’être allongée à laisser émerger ce qui monte de votre subconscient.

Mon savoir-faire

  • 1